Critique de « Qu’il est étrange de s’appeler Federico ! », par Elisa Sanchez

Qu’il est étrange de s’appeler Federico !, Ettore Scola

Comment parler d’un ami disparu ? D’un jeune dessinateur d’un journal satirique ? De l’heureux acquéreur d’une voiture grande comme un salon ? D’un insomniaque ? D’un réalisateur récompensé par 5 Oscars ? De quelqu’un qui est tout cela à la fois et encore cent autres choses ?

C’est impossible ; mille films n’y suffiraient pas. Aussi, pour raconter son ami Frederico Fellini, Scola fait le choix de convoquer ses souvenirs dans un mélange hybride, entre documentaire et fiction, une expérimentation cinématographique belle et étrange. S’entremêlent à l’écran des archives photographiques, des extraits de films réalisés par Fellini et des reconstitutions au milieu des décors du studio 5 de la Cinecittà, lieu d’artifices. Devant les toiles blanches tendues sur d’immenses échafaudages, où sont projetés des images, se jouent des fragments de la vie de Fellini. Un narrateur, à la fois guide et conteur, navigue entre les scènes et nous raconte l’histoire de Frederico Fellini.

En 1939, Frederico Fellini arrive à Rome, à l’âge de dix-neuf ans, un carton à dessin sous le bras. Il est embauché par le journal satirique Marc’Aurelio et y débute comme dessinateur de bande-dessinées, avant de débuter comme réalisateur de cinéma. Neuf ans plus tard, il fera la connaissance d’Ettore Scola qui rejoint le Marc’Aurelio. Entre eux va naître une longue et solide amitié.

Le quatrième mur est constamment brisé par le narrateur et par la caméra, qui, d’un long travelling arrière, nous dévoile les éclairages, les tréteaux, tout l’envers du décor qui est habituellement caché au cinéma comme au théâtre. Scola ne cherche pas à faire illusion. Au contraire, c’est au creux même des coulisses, dans le ventre du studio 5 que l’on surnommait la maison de Fellini, qu’il se dévoile le mieux : Frederico Fellini est un faiseur d’histoire, à qui un ami rend hommage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s