Critique de « Sunset Boulevard » par Maximien Wald

Sunset Boulevard de Billy Wilder, 1950

Sorti en 1950, le Boulevard du Crépuscule tire un portrait amer de l’industrie d’Hollywood qui, derrière sa splendeur et son prestige, possède une facette cruelle et illusoire qui n’a aucune pitié pour ceux qui ne parviennent pas à s’adapter à un monde qui change. Proposant une vision métaréflexive sur le cinéma à travers un récit porté par un cadavre flottant à la surface d’une piscine, le film de Billy Wilder vient transcender la toile du 7ème art en offrant comme on l’en voit que trop rarement, du cinéma qui parle de cinéma.

Les péripéties prennent place à travers un long flashback mené par la voix-off du héros Joe Gillis, scénariste couvert de dette et poursuivit par des créanciers. Il trouve refuge par hasard chez Norma Desmond, ancienne star du cinéma muet, portant sur ses épaule et à travers ses rides les vestiges d’un cinéma qui jadis lui faisait gloire. Tout deux meurtris par une industrie cinématographique intransigeante et nourris par le désir du succès, le scénariste et l’actrice déchues entreprennent d’écrire un scénario qui marquerait le come-back de cette dernière sur grands écrans.

Ainsi, ce qui rend le Boulevard du crépuscule si fascinant, c’est que Billy Wilder filmait dés 1950 le déclin d’Hollywood qui pourtant, à travers nos yeux de spectateurs du XXIème siècle, vivait à cette période-là son âge d’or. La nostalgie n’est donc en réalité que l’expression d’un désir insatisfait en constant renouvellement et souvent soumis à la subjectivité de celui qui regrette l’époque d’antan. Et que ce soit le passage tragique du muet au parlant en 1926, l’arrivée de la couleur au courant des années 1930 ou la démocratisation de la télévision dans les foyers dès les années 1950… L’histoire du cinéma aura toujours quelque chose à envier au passé tel le sentiment d’une mélancolie à l’égard d’une vision porté sur « la belle époque » qui a été et qui ne sera plus et dont le Boulevard du crépuscule en est une brillante interprétation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s